Mercedes EQS SUV : jusqu’à 660 km d’autonomie

Mercedes a officiellement dévoilé la version SUV de son vaisseau amiral électrique EQS. Il s’agit d’un modèle très attendu dont nous avons parlé à plusieurs reprises au fil du temps. La troisième rangée de sièges est également disponible, ce qui permet d’avoir jusqu’à sept places assises, et plaira particulièrement aux clients chinois et américains. Les prix italiens n’ont pas encore été annoncés. Mercedes indique que les commandes seront ouvertes au cours de l’été. Les livraisons, quant à elles, devraient débuter au début de l’année 2023.

Le design du Mercedes EQS

Le nouveau SUV Mercedes EQS mesure 5 125 mm de long x 1 959 mm de large x 1 718 mm de haut, avec un empattement de 3 210 mm. Le coffre, dans la version 5 places, a une capacité de 645 litres. Si les sièges arrière sont rabattus, ce volume peut être porté à 2 100 litres. Avec la troisième rangée de sièges (version 7 places), le volume disponible dans le compartiment à bagages reste généreux : jusqu’à 800 litres derrière la deuxième rangée de sièges et 2 020 litres en position rabattue. Si les sept sièges sont utilisés, il reste un volume utilisable de 195 litres derrière la troisième rangée de sièges.

Le look du SUV est certainement impressionnant. Comme sur la berline, Mercedes a beaucoup travaillé sur l’aérodynamisme pour obtenir la plus grande efficacité possible. Le SUV a plusieurs éléments en commun avec la berline EQS, comme la calandre Black Panel avec l’étoile centrale Mercedes. Les poignées de porte affleurant la carrosserie sont de série. Un toit ouvrant panoramique est disponible en option.

À l’arrière également, on retrouve les mêmes groupes de feux reliés par une bande de LED que sur la berline EQS. Les enjoliveurs de passage de roue noirs sont assortis à la couleur de la partie inférieure du pare-chocs arrière. Les roues sont disponibles en tailles de 20 et 22 pouces. Le pack AMG Line est disponible en option pour donner au SUV un look plus agressif. L’intérieur, quant à lui, ne diffère pas particulièrement de celui de la berline.

Le système MBUX Hyperscreen avec trois écrans (instrumentation de 12,3 pouces, infotainment de 17,7 pouces et écran de 12,3 pouces pour le passager avant) est disponible sur demande. Deux écrans supplémentaires pour les passagers arrière sont également disponibles en option. Les occupants auront donc accès à tous les services numériques avancés que Mercedes a développés au fil du temps et propose à l’intérieur de ses voitures équipées du système MBUX de dernière génération.

Il y a aussi l’ENERGIZING AIR CONTROL PLUS. Le système est basé sur les paramètres : Filtration, capteurs, visualisation et traitement de l’air. Le filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) piège les poussières fines, les microparticules, le pollen et les autres substances contenues dans l’air extérieur entrant avec un très haut niveau de filtration. Des mises à jour OTA sont bien sûr disponibles.

Moteurs et sécurité

Le SUV Mercedes EQS sera proposé en trois versions : EQS 450+, EQS 450 4MATIC et EQS 580 4MATIC. Le premier est doté d’un seul moteur électrique (propulsion arrière), capable de délivrer 265 kW avec un couple de 568 Nm. Grâce à la batterie de 107,8 kWh, le SUV peut parcourir jusqu’à 660 km avec un plein d’énergie (536-660 km) selon le cycle WLTP.

La deuxième version, quant à elle, dispose d’un groupe motopropulseur avec deux moteurs électriques et une transmission intégrale. Le résultat est de 265 kW avec un couple de 800 Nm. La batterie est toujours la même. La portée diminue légèrement à 613 km (507-613 miles). Enfin, la version haut de gamme est équipée de deux moteurs électriques de 400 kW et 858 Nm de couple. Dans ce cas également, la batterie est la même : 107,8 kWh. Autonomie jusqu’à 613 km (507-613 miles).

L’accumulateur, en courant continu, peut recharger jusqu’à 200 kW de puissance de pointe. En revanche, en courant alternatif, il peut fournir jusqu’à 11 kW (22 kW avec le chargeur en option). Les performances du SUV électrique n’ont pas été déclarées. Le nouveau SUV EQS est doté d’un essieu avant à quatre bras et d’un essieu arrière multibras. La suspension pneumatique AIRMATIC avec réglage adaptatif de l’amortissement est de série.

L’équipement de série comprend également un essieu arrière orientable avec un angle de braquage pouvant atteindre 4,5 degrés. Enfin et surtout, il y a tous les systèmes ADAS les plus avancés que Mercedes a développés pour ses derniers modèles. Il s’agit notamment de l’assistant de distance actif Distronic, de l’assistant d’angle mort et du maintien actif de la trajectoire. Sur demande, il est toutefois possible d’obtenir la direction active, la direction évasive, l’assistance active aux angles morts et l’assistance active au freinage, qui surveille également le risque de collision aux carrefours.